La fondation Louis Vuitton accueille 200 oeuvres du MoMA

Après l’énorme succès de la collection Chtchoukine (1,2 millions de visiteurs en moins de 5 mois !), la fondation Louis Vuitton frappe encore un grand coup avec, au programme, la présentation de 200 pièces maîtresses du Museum of Modern Art de New York. Baptisée  » Etre moderne: le MoMA à Paris « , cette exposition aura lieu du 11 octobre 2017 au 5 mars 2018. A vos agendas !

ETRE-MODERNE--LE-MOMA-A-PARIS_Rirkrit Tiravanija

Ces œuvres proviennent des différents départements du MoMA: peinture, sculpture, architecture, dessins, photos et médias. Elles occuperont la totalité du bâtiment parisien, soit quatre étages, et reflèteront la diversité du musée américain, qui détient environ 200 000 créations. Organisée de façon chronologique, l’exposition  » Etre moderne «  retracera l’histoire du MoMA et de ses collections, depuis son inauguration le 7 novembre 1929 jusqu’à 2016.

Christopher Wool Untitled

Elle débutera donc par les premières années de l’institution new yorkaise avec Steamboat Willie de Walt Disney (acquis en 1936), House of the railroad d’Edward Hopper (1930), Une baigneuse de Paul Cézanne (acquise en 1934) ou encore des pièces  » utilitaires «  comme, par exemple, un roulement à bille articulé de 1934. Viendra ensuite la période de l’après-guerre (avec notamment quelques toiles de Jackson Pollock), suivie par celle du minimalisme et du pop art, deux mouvements majeurs des années 60. Après avoir voyagé au fil des années 60 à 90, vous contemplerez les plus récentes acquisitions du MoMA, comme les 176 emojis originaux de Shigetaka Kurita (2016), The Newsstand de Lele Saveri (installée à l’origine dans le métro de Brooklyn de 2013 à 2014)  ainsi que des œuvres numériques.

moma-original-emojis-shigetaka-kurita_dezeen

Parmi les artistes au programme de cette exposition: Gustav Klimt, Walker Evans, Pablo Picasso, Paul Signac, René Magritte, Alexander Calder, Jasper Johns et Yvonne Rainer. Certaines pièces seront présentées pour la première fois en France: les célèbres Campbell’s soup cans d’Andy Warhol (1962), 144 Lead Square de Carl Andre (1969), Untitled de Christopher Wool (1990), Tomb de Philip Guston (1978) ainsi qu’un bronze de L’oiseau dans l’espace de Constantin Brancusi (1928) pour ne citer qu’elles.

Je n’ai qu’une chose à ajouter: vivement l’automne !

 » Etre moderne: le MoMA à Paris «  du 11 octobre 2017 au 5 mars 2018. Vous pouvez d’ores et déjà réserver votre billet.

 

Laisser un commentaire

Angelafly0324yahoocom |
Residence Emmaüs depuis 2013 |
Lesdessinsdelora |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Ald83sitepeinture
| Jnoelp
| Lafoliedesplats